Tiger Woods espère participer aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo

Tiger Woods espère participer aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo
Photo News

Tiger Woods, vainqueur à 43 ans le mois dernier de son 15e titre du Grand Chelem, a avoué mardi qu’il espérait participer aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo.

« Je n’ai jamais participé aux JO et je pense qu’à mon âge, je n’aurai pas beaucoup d’autres occasions. Ce serait une première pour moi et quelque chose que je ferais avec plaisir si je devais faire partie de l’équipe », a expliqué Woods, à deux jours du coup d’envoi du Championnat PGA, à Bethpage près de New York.

« Se qualifier et faire partie de l’équipe va être difficile. Combien d’épreuves je vais devoir jouer ? Est-ce qu’il va falloir que j’ajoute des épreuves à mon calendrier pour décrocher ma sélection ? Ce sont des questions que je vais devoir étudier », a-t-il poursuivi. « Je sais aussi que si je joue bien dans les grands événements comme je le fais cette année, les choses viendront d’elles-mêmes », a insisté le « Tigre ».

Woods est revenu à la 6e place mondiale après son sacre le mois dernier au Masters d’Augusta, son premier titre du Grand Chelem depuis 2008.

Il n’avait pas pu prétendre à la qualification pour les JO-2016 de Rio où le golf a fait son retour au programme olympique après 112 ans d’absence. En 2016, sa carrière était en effet au point mort en raison de douleurs au dos qui l’ont perturbé jusqu’à fin 2017.

Seuls 60 joueurs seront sélectionnés pour le tournoi masculin des JO de Tokyo, selon la Fédération internationale de golf (IGF). Les 15 meilleurs mondiaux, à la date du 22 juin 2020, seront automatiquement qualifiés, avec toutefois une limite de quatre joueurs par pays.

Au-delà de la 15e place mondiale, les joueurs seront sélectionnés en fonction de leur classement mondial, avec un maximum de deux joueurs pour chaque pays qui n’a pas déjà deux joueurs ou plus retenus, selon le règlement de l’IGF. Woods est actuellement 6e au classement mondial, derrière trois de ses compatriotes et serait donc qualifié si les sélections olympiques étaient faites cette semaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTX6XSMA

    Fiscalité: la Belgique gagnerait entre 200 millions et un milliard avec une taxe GAFA

  2. Jean-Paul Philippot.

    Salaire de Philippot: la RTBF n’a pas respecté ses obligations légales

  3. En 2021, le vainqueur de la Coupe de Belgique ne sera plus automatiquement qualifié pour les poules de l’Europa League.

    Gagner la Coupe de Belgique ne mènera plus automatiquement aux poules de l’Europa League

La chronique
  • Coalition fédérale: le casse-tête postélectoral

    La crise politique fédérale est tellement désespérante que l’on finit par se demander comment le système est censé fonctionner. Quels principes a-t-on suivi, avant 2019, pour former un gouvernement ?

    On pourrait croire que la réponse à cette question est simple, mais ce n’est pas le cas. Un seul principe est incontesté, et encore : idéalement, le gouvernement doit disposer d’une majorité parlementaire prête à le soutenir. Mais un gouvernement minoritaire n’est pas interdit, et il existe des exemples en ce sens dans différents pays européens. En outre, la règle arithmétique de la majorité ne nous dit pas quel critère employer pour choisir les partis qui composeront la majorité d’une part et l’opposition d’autre part. Rien n’interdit même d’installer un gouvernement d’union nationale, comme en temps de guerre, composé de la quasi-totalité des partis représentés au parlement, ce qui modifie le sens de la notion de majorité.

    ...

    Lire la suite

  • Pour destituer (vraiment) Trump, il faut une arme de séduction massive

    Dans son dernier essai, Pierre Rosanvallon montre qu’on se trompe lourdement à ne voir dans le populisme qu’une réaction et une envie de dégagisme de citoyens en colère. Pour le sociologue, les populistes offrent une vision cohérente et attractive de la démocratie, de la société et de l’économie. Pour les contrer, il faut développer une offre politique et une vision de la société plus attractives que celle qu’ils proposent.

    Problème profond...

    Lire la suite