Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: fusionner les 19 communes n’est pas une bonne idée, selon une étude

Geert Jennes, chercheur au service d’études économiques Vives (KU Leuven), avance plusieurs arguments.

Temps de lecture: 1 min

Fusionner les 19 communes de la Région bruxelloise ne serait pas une bonne idée, conclut une étude de la KU Leuven relayée mercredi par L’Echo. Une concurrence locale serait favorable à la qualité du service aux citoyens. Geert Jennes, chercheur au service d’études économiques Vives (KU Leuven), avance plusieurs arguments contre une fusion des communes bruxelloises.

La grande hétérogénéité du tissu bruxellois demande une spécialisation des services offerts aux citoyens, note-t-il. Un deuxième argument est que les économies d’échelle qui peuvent découler d’une fusion ont déjà été exploitées. Par ailleurs, une concurrence est nécessaire entre les communes afin de soutenir la qualité du service, plaide l’auteur. Enfin, avec une fusion, la pression fiscale augmenterait sur les communes riches ce qui entraînerait l’exode des classes moyennes vers la périphérie.

Un constat qui ne dispense pas d’améliorer le dispositif actuel. « La solidarité financière entre les entités laisse notamment à désirer », écrit Geert Jennes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 15 mai 2019, 11:52

    Fusionner les communes? Non, pas toutes les communes, mais certaines pourquoi pas? Il y a vraiment des anomalies, comme la Ville de Bruxelles, qui s'étend largement au Nord avec Laeken - qui n'est pas une commune! - et au sud, coupant Ixelles en deux avec l'Avenue Louise et incluant le Bois de la Cambre. Des micros communes et des méga communes. Il y a certainement moyen de rationnaliser. Je verrais bien 5 districts : Bruxelles Centre (le coeur), Nord, Sud, Est et Ouest. On pourrait leur trouver des noms plus sympa, mais globalement ça devrait le faire. Mais bon, les différents barons que sont leurs bourgmestres ne veulent pas en entendre parler et ça restera donc comme ça ad vitam.

  • Posté par Pierantozzi Valentina, mercredi 15 mai 2019, 11:45

    Une meilleure répartition des compétences est nécessaire mais pas de fusion, les bruxellois sont très attachés à ce niveau de pouvoir proche des gens. Nos hommes et femmes politiques sont disponibles à ce niveau.

  • Posté par Theys Jos, mercredi 15 mai 2019, 10:27

    Qui a payé cette étude économique et quelle était la mission?

  • Posté par Heymans Paul, mercredi 15 mai 2019, 7:50

    Fusionner les communes n'est en effet pas nécessaire. Par contre, il est urgentissime de transférer bien davantage de compétences des communes vers la Région ! Bruxelles n'a pas de vision, aucun projet ambitieux n'est possible tant les communes peuvent résister en fonction des intérêts électoraux des pouvoirs locaux... Les compétences des communes doivent se limiter aux problématiques strictement locales, à l'image de ce qui se fait à Paris par exemple: 20 mairies d'arrondissement et une mairie de Paris qui gère la capitale.

  • Posté par Clodong André, mercredi 15 mai 2019, 8:36

    Paul, la première responsabilité du bourgmestre est la sécurité des personnes et des biens. Le niveau régional s'impose en toute logique. Les événements du Heysel l'ont prouvé.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo