Elections 2019: les partis consacrent entre 150.000 et 230.000 euros à leur campagne sur les réseaux sociaux

© Reuters
© Reuters

Les partis flamands ont consacré au moins 229.900 euros à des publicités sur le réseau social Facebook au cours des derniers mois, ressort-il d’une analyse réalisée avec l’outil en ligne inzicht.io et relayée mercredi par De Tijd et De Standaard. Du côté francophone, DéFI et le PTB estiment qu’ils dépensent environ 150.000 euros pour la campagne sur les réseaux sociaux.

Entre le 15 mars et le 14 mai, les partis du nord du pays et leurs présidents ont donc dépensé près de 230.000 euros. Le budget réel investi par ces formations politiques est probablement plus élevé, estiment les quotidiens.

Le Vlaams Belang, le plus grand diffuseur de publicités

Le plus grand diffuseur de publicités est le Vlaams Belang, qui a libéré au moins 149.800 euros à cette fin. Le CD&V est celui qui a dépensé le moins, tandis que le PVDA n’a pas eu recours du tout au système, si ce n’est son président Peter Mertens. Les annonces sur Facebook peuvent coûter de 100 à 50.000 euros.

Les dépenses effectuées par les partis sur l’ensemble des réseaux sociaux seront scrutées par la Cour des comptes lorsqu’elle analysera les frais de campagne.

Ecolo et le MR se battent, le PS assiste : la stratégie des partis pour les élections

Sur le même sujet
PolitiquePTB
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous