Accueil Léna

Mon IVG racontée avec douceur en BD

L’autrice Aude Marmillod met en scène sa propre expérience et raconte l’histoire d’un jeune généraliste qui passe d’une totale méconnaissance de l’IVG à la pratique bienveillante et soucieuse du confort de ses patientes.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est une histoire profondément humaine. Ou plutôt deux histoires, voire même trois.

Il était une fois, donc, une autrice basée à Lyon, Aude Mermilliod, qui décide un beau jour de raconter sous forme de BD son interruption volontaire de grossesse, qui s’était déroulée huit ans auparavant. Après avoir posé le scénario sur papier, elle décide de contacter Martin Winckler (de son vrai nom Marc Zaffran) qui, avant d’être écrivain, a pratiqué la médecine générale.

Leur rencontre dans un café de Montréal est la première de ces trois histoires. Elle introduit un flash-back sur celle d’Aude Mermilliod, de sa vie de serveuse, de ses amours volages sous stérilet, de son test de grossesse positif, de sa décision de se faire avorter, de la procédure en elle-même et du trauma qui s’ensuivit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs