Accueil Élections fédérales 2019

Le vrai ou faux: faut-il centrer le débat sur l’âge légal de la pension?

Bart De Wever, le patron de la N-VA, relance un faux débat. Il est grand temps que le personnel politique se plonge sérieusement dans le rapport de la Commission de réforme des pensions, publié en… 2014.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Au cours de la législature qui s’achève, le gouvernement fédéral a décidé de relever l’âge légal de la retraite à 66 ans en 2025, puis à 67 ans en 2030. Selon Bart De Wever, cela pourrait ne pas suffire.

Ainsi, le président de la N-VA a-t-il déclaré, mardi soir sur une chaîne flamande, qu’il faudrait encore relever l’âge légal de la pension si l’espérance de vie continuait à progresser.

Certes, Bart De Wever propose une méthode plus douce : l’âge de la retraite serait reporté par petites étapes, par mois – et non plus par année complète, comme la suédoise l’avait fait en fixant quinze ans à l’avance l’âge légal en 2030. Mais une telle adaptation serait, selon lui, inévitable. « C’est la seule manière de conserver un système de pensions financièrement soutenable », s’est justifié le patron du parti nationaliste.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Mey Morton, jeudi 16 mai 2019, 23:32

    C’est de l’élargissement de la base des contributions pour le financement des pensions dont il devrait être question et non éternellement du relèvement de l’âge de la pension ... plus la pyramide est large plus est est solide !

  • Posté par VINCENT Patrick, jeudi 16 mai 2019, 8:43

    Ne serait-il pas plus logique d'avoir sa pension après XX (40 - 45 ans) années de travail et surtout de cotisations ? (xx est un chiffre à déterminer ) et non pas à un âge précis .

  • Posté par Marlier , mercredi 15 mai 2019, 21:24

    Ce Monsieur doit avoir des gênes japonaises ou l'on travaille jusque 75 ans

  • Posté par PAEME FREDERIC, mercredi 15 mai 2019, 18:39

    Je suppose qu'il est dans sa logique de scission totale de la sécurité sociale... Et dans ce cas, comme il y a plus de pensionnés en Flandre que partout ailleurs en Belgique, il faudra que SON peuple travaille effectivement plus tard pour assurer le paiement de LEURS pensionnés...

  • Posté par LAURENT Christian, mercredi 15 mai 2019, 22:04

    Ses positions sont purement idéologiques… mais vous avez raison, le poids des pensions en Flandre est supérieur à celui des francophones… tout comme les prépensions dans le passé étaient essentiellement flamandes.

Plus de commentaires

Aussi en Élections fédérales 2019

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs