Accueil

Elections 2019: Zoé Genot (Ecolo) se dit désolée pour le tract polémique et charge «des socialistes inquiets»

Elle s’est exprimée dans un post Facebook.

Temps de lecture: 2 min

La cheffe de groupe Ecolo Zoé Genot a affiché sa désolation mercredi sur Facebook après les répercussions d’un tract polémique jugé communautariste, retiré et condamné par son propre parti. Elle dit aussi avoir agi de la sorte pour rassurer des personnes sur les marchés «désinformées par des socialistes inquiets».

À lire aussi Le tract d'Ecolo, le faux pas qui trouble la campagne des verts

La candidate écologiste leur reproche d’avoir appelé des citoyens à ne pas voter Ecolo car «ils sont contre le foulard, contre le hallal». C’est cet état de fait qui a motivé l’élue à distribuer une information en provenance des sites internet de la Libre et de la RTBF, comparant les programmes. «Le communautarisme, c’est adapter son discours en fonction du public», dénonce-t-elle a contrario. Elle dit assumer ses positions partout, que ce soit la reconnaissance du génocide arménien, l’adoption homosexuelle.

> Elections 2019: «Ce genre de pratique est inacceptable, même chez nous», réagit Khattabi au tract d’Ecolo

Aujourd’hui, Zoé Genot regrette «vraiment que ceux qui veulent affaiblir Ecolo et le nécessaire changement écologique, social et éthique aient eu à cause» d’elle «une nouvelle munition».

Elle se dit «vraiment désolée pour les personnes qui ont été choquée par le tract d’invitation au débat sur les libertés convictionnelles et reprenant les réponses des partis sur ces aspects faites au journal La Libre Belgique». Selon elle il s’agissait d’"une grosse erreur: la non concertation avec la régionale».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Dos Santos Donizetti, vendredi 17 mai 2019, 9:19

    Changement écologique et éthique en négligeant le bien-être animal ? Quelle déception... bye bye Ecolo !

  • Posté par Lange Daniel, jeudi 16 mai 2019, 7:38

    Demain, la Capitale de la Belgique et la Capitale de l'Europe seront peut être dirigées par des gens qui nient la souffrance animale au nom de rites religieux barbares et rétrogrades. La religion n'a pas à intervenir dans les lois et règles de la société, Ecolo l'a oublié semble t il. Demain, après avoir fait autant de concessions au sectarisme religieux, qu'est que Ecolo est prêt encore à céder. Bruxelles a connu dans sa chair l'horreur du fanatisme religieux... et demain...

  • Posté par stals jean, jeudi 16 mai 2019, 0:12

    Ne pas être contre le voile islamique qui fait de la "femelle humaine" un sous être absolu quand bien même elle se paye un diplôme universitaire. c'est scandaleux et irresponsable. Ne pas être contre les souffrances inutiles infligées aux animaux, mais halal parce qu'il agonise tourné vers La Mecque en l'honneur d'un dieu qui n'existe que dans la tête des véritables schizophrènes avérés quelque soit la religion bien entendu.c'est scandaleux et irresponsable Ne pas être contre la bouffe halal qui n'est qu'une vaste fumisterie, une absolue escroquerie, c'est une insulte envers l'intelligence humaine, juste bonne à faire entrer les communautés en conflits. La plupart des partis, à cautionner toutes ces stupidités moyenâgeuses, sont des complices irresponsables, tous ça pour raisons de comptabilités électorales, c'est répugnant. Il faut s'en souvenir dans l'isoloir...Etre contre le foulard, c'est penser aux femmes en Iran ou en Irak qui sont battues ou assassinées par avoir "osé" dire non aux autorités religieuses et fascistes. Les voilées d'ici sont des collabos de cet islam la, et fier de l'être en plus, et ceux et celles qui les soutiennent au non de la démocratie ( qui se fait d'ailleurs entubé jusqu'à la moelle) et du respect des religions sont à vomir.

  • Posté par delpierre bernard, jeudi 16 mai 2019, 17:05

    @Stals, vous avez tapé le doigt dans le mille et faut-il ajouter que la question "halal" ne se limite pas aux horreurs de l'abattage, mais vise beaucoup de produits qui par essence ne contiennent pas de viande, tel que le chocolat qui sont ponctionnés d'une cotisation pour la mosquée en échange de la certification...Il est bon de le rappeler à ceux qui n'y voient en cette dénomination que la stupide partie religieuse sans penser à la question financière...

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 16 mai 2019, 0:38

    M. Stals, je vous approuve de A à Z. Mais, face à l'illustre Zoé, il faut vous résigner : comme disait Anatole France dans sa géniale "Ile des pingouins, "Les imbéciles ont dans la fourberie des grâces ineffables". Et, ni vous, ni moi, n'y changerons rien. Cela dépasse les pauvres rationalistes obtus (et amis des animaux) que nous sommes...

Plus de commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une