Elections 2019: «Deux fautes profondes sont liées à ce tract électoral», concède Alain Maron (Ecolo)

Ce mercredi, une polémique à propos d’un tract Ecolo distribué sur le marché de Laeken a surgi dans la campagne électorale. Petit rappel des faits : des élus et observateurs de la vie politique ont dénoncé la distribution de ce tract présentant la position des différents partis en matière de liberté de culte, singulièrement le culte musulman. De plus, il souligne l’appui d’Ecolo à l’autorisation de l’abattage sans étourdissement dans le cadre de rites religieux à Bruxelles. Le tract en question a été distribué par les élus bruxellois Zoé Genot et Ahmed Mouhssin. A la suite de la polémique, Ecolo en a ordonné le retrait.

Vous avez atteint le nombre maximum d'articles pouvant être lus

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous