Accueil Nos grands formats historiques

Elio Di Rupo se mouille, en «préformateur» royal

8 juillet 2010. A l’issue de près de trois heures d’entretien avec le Roi, au château de Laeken, Elio Di Rupo a été chargé d’une mission, de « préformation » d’un gouvernement fédéral. Le président du PS prend ainsi le relais de Bart De Wever.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Article paru dans Le Soir du 9 juillet 2010

Trois semaines après les législatives, la quête d’un gouvernement pour le pays entre dans une seconde phase, et celle-ci sera décisive : après Bart De Wever, qui a remis hier ses conclusions comme informateur, Elio Di Rupo, l’autre grand vainqueur du 13 juin, prend la direction des opérations, en qualité de « préformateur », désigné hier soir par le Roi. Le président du PS « se mouille » sans attendre. Il est interdit d’échouer…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Nos grands formats historiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs