Accueil Culture Livres

Bret Easton Ellis n’a toujours peur de rien

Après neuf ans de diète littéraire, le grand écrivain américain revient avec un essai autobiographique, où il s’en prend au nouveau politiquement correct.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Neuf ans que le monde des lettres n’avait plus de ses nouvelles. Ces dernières années, Bret Easton Ellis s’était surtout signalé par ses incursions dans le cinéma (notamment le scénario de The canyons, film décevant de Paul Schrader). Ou par l’envoi de quelques tweets, qui ont souvent mis la Toile sens dessus dessous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs