Accueil Économie Entreprises

Grève sauvage chez Skeyes: «L’accord social ne sera pas renégocié», affirme la direction

Un accord social avait été conclu la semaine dernière, mais il n’est pas soutenu par l’ACV-Transcom, principal syndicat au sein de l’entreprise.

Temps de lecture: 1 min

Il n’est pas question de renégocier l’accord social de la semaine dernière. Cependant, il y a des réunions pour, comme annoncé, parler de détails spécifiques », a déclaré la direction des contrôleurs aériens ce jeudi.

Une grève sauvage chez Skeyes, survenue ce jeudi matin, a impacté des milliers de passagers. L’espace aérien belge a été fermé entre 9h30 et 13h, ce qui a provoqué une pagaille dans les aéroports : une centaine de vols au total ont été annulés, en plus des nombreux avions dont le décollage ou l’atterrissage a été retardé.

Un accord social avait été conclu la semaine dernière, qui n’était cependant pas soutenu par l’ACV-Transcom, principal syndicat au sein de l’entreprise chargée du contrôle aérien en Belgique et par le syndicat libéral VSOA. Selon eux, les propositions qui se trouvent sur la table ne solutionnent pas les problèmes de charge du travail et de l’équilibre entre vies privée et professionnelle chez Skeyes.

Un contrôleur aérien se lâche : « Nous disposons de conditions de travail extraordinaires pour des salaires mirobolants »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par De Moor Alex, jeudi 16 mai 2019, 20:32

    Ceci montre les inepties mises en place : si un accord n'est pas soutenu majoritairement par les "2"bords, ça ne marche pas =les théories libérales ne tiennent pas la route a moins d'imposer par la force. Cela demande au politique d'avoir des c.. au c... Ce qui n'est pas son point fort et puis ou est alors l'équilibre social cher aux Belges

  • Posté par Nica Petre, jeudi 16 mai 2019, 17:46

    C'est bien il faut une direction ferme et radicale, ce qui va appeler encore des nombreuses grêves et des millions de pénalités en place de les placer dans plus des personnes pour assurer la continuité du service sans mettre de pression INUTILE en plus du stress NORMAL ? du à la fonction. Le vulgus populus réagit par rapport aux salaires mirobolants et conditions de travail qu'il ne connaissent même pas au lieur de comprendre que cela pourra leur arriver aussi un jour dans un très court terme avec une suédoise bis et encore moins de service public.

  • Posté par Nica Petre, jeudi 16 mai 2019, 15:00

    L'accord ne résoud riende ce qui est demandé par les grevistes et la direction reste sur le premier accord? Aquand le changement de direction pour enfin sortir du coflict ?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière