Accueil Sports Football Football belge Standard

Playoffs 1: Razvan Marin permet au Standard de monter sur le podium, après avoir joué une heure à 10 contre Bruges (2-0)

Le Standard a offert le titre à Genk lors de l’avant-dernière journée des Playoffs 1, ce jeudi soir, en battant Bruges grâce un doublé de Marin (2-0). Les Rouches ont pourtant joué à 10 pendant une heure.

Temps de lecture: 3 min

Le Standard recevait Bruges, ce jeudi soir à Sclessin. Si les Rouches ne perdaient pas de vue la troisième place, 3 points devant eux, actuellement occupée par l’Antwerp, ils pouvaient également jouer un grand rôle dans la course au titre. Et en privant Bruges d’un succès, le titre a été offert à Genk, qui a pris un point à Anderlecht (1-1).

Dès les premières secondes, Bruges s’est infiltré dangereusement dans la surface liégeoise, avant que l’arbitre assistant ne signale un hors-jeu « limite ». Cimirot a immédiatement répondu dans le rectangle adverse, mais Horvath s’est interposé (3e). Le rythme est alors brutalement retombé, avec une domination brugeoise.

À la 29eme minute, très en retard sur Ruud Vormer, Fai a violemment écrasé ses crampons sur la cheville du Néerlandais. Alexandre Boucaut lui a d’abord donné un carton jaune. Après avoir regardé le VAR, il a logiquement changé la couleur du carton en rouge.

À deux reprises, avant la pause, le Standard a bien failli céder. Ochoa a une première fois repoussé l’échéance, après qu’une frappe lobée a failli le lobber. Ensuite, un centre à ras de terre a longé la ligne de but liégeoise, sans que personne ne puisse le pousser au fond. 0-0 à la mi-temps, à 10 contre 11 : les Rouches s’en sortent bien.

Le gardien mexicain, élu meilleur joueur de la saison, a une nouvelle fois brillé sur une frappe croisée d’Openda (51e). Goreux a à son tour dégagé un ballon très chaud, à 1 mètre de sa ligne (57e). Mais à la 62e, le ballon a fini par entrer dans les filets ! Néanmoins, l’arbitre avait sifflé pour une légère poussette d’Openda, qui avait marqué.

À la 68eme minute, Dennis est sanctionné pour une main dans la surface. C’est Marin qui se charge du penalty, et ouvre le score pour le Standard, complètement contre le cours du jeu (68e) ! Ce but a totalement perturbé Bruges. En contre-attaque, Marin a même été tout proche du doublé, mais sa frappe est passée au-dessus (80e).

C’est à nouveau sur coup de pied arrêté, mais cette fois sur coup-franc lointain, que Razvan Marin a scellé le sort de ce match. Sa frappe flottante lointaine a trompé un Horvath peu inspiré (90e).

Profitant de la victoire de La Gantoise à la dernière minute sur le terrain de l’Antwerp (1-2), les Standardmen montent donc sur le podium, à une journée de la fin.

Les compositions d’équipe :

Standard : Ochoa (g.) – Goreux (cap.), Kosanovic, Laifis, Fai (exclu, 29e) – Bastien (M’Poku, 72e), Marin, Cimirot, Miangue – Lestienne (Carcela, 63e), Oulare

Bruges : Horvath (g.) – Mata, Mechele, Denswil – Dennis (Groeneveld, 73e), Rits (Schrijvers, 76e), Amrabat (Openda, 46e), Diatta – Vormer (cap.), Moraes, Vanaken.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb