Accueil Monde France

Arrêt des soins de Vincent Lambert: le Défenseur des droits estime qu’il «ne lui appartient pas» de trancher

Temps de lecture: 1 min

Le Défenseur des Droits a estimé vendredi qu’il « ne lui appartient pas » de trancher entre la demande des parents de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, et les décisions du Conseil d’Etat et de la CEDH après l’annonce de la prochaine interruption des soins.

Les avocats des parents de Vincent Lambert avaient saisi lundi le Défenseur des droits afin qu’il intervienne pour faire appliquer les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU (CIDPH), enjoignant à la France de suspendre toute décision d’arrêt des soins de Vincent Lambert, prévu à partir du 20 mai, avant une instruction sur le fond.

► Arrêt des soins: rejet du recours des parents de Vincent Lambert par le tribunal de Paris

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une