Accueil Médias

«Game of Thrones», un orgasme collectif à l’ère du binge-watching

« The end is coming » pour la série phénomène de HBO. Le rythme d’un épisode par semaine, véritable rendez-vous, a décuplé son succès. A contre-courant du modèle prôné par Netflix.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Tension maximale. Le compte à rebours est lancé avant la conclusion de la série phénomène Game of Thrones. Les fans retiennent leur souffle jusqu’à la nuit de dimanche à lundi. Cette longue nuit durant laquelle ils pourront, en même temps qu’aux États-Unis, découvrir l’ultime épisode(sur Be tv chez nous) et le nom de celui ou celle qui occupera le fameux Trône. L’engouement collectif pour une série télé a atteint son apogée. Alors que Netflix alimente son catalogue avec des saisons balancées d’un bloc, accélérant la tendance du binge-watching, HBO, diffuseur de Game of Thrones, résiste avec le rythme de diffusion traditionnel. Et ça paie. Malgré un téléchargement illégal massif, les audiences de la série en direct sur HBO battent des records (12,5 millions pour l’épisode 5). Huit saisons que les fans du monde entier se donnent rendez-vous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs