Accueil Opinions Éditos

Grand Baromètre: à J-8, les Régions les doigts dans le nez, le pire au fédéral

L’éditorial de Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Attention, ceci n’est qu’un sondage, et donc doit être pris avec les réserves (et les marges d’erreur) d’usage.

Attention, ce sondage met en évidence le très grand pourcentage d’indécis, soit des citoyens qui, à une semaine du scrutin, ne savent pas s’ils vont voter et/ou pour qui ils vont voter. Leurs décisions peuvent changer fondamentalement les chiffres publiés aujourd’hui. On l’a vu récemment en Espagne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, dimanche 19 mai 2019, 19:08

    Il est clair que la N-VA joue la carte du repli sur soi et d une soi-disante "identité" qui serait en danger, masquant par là-même in programme ultralibéral qui fera mal aux pauvres et à la classe moyenne flamande.

  • Posté par delpierre bernard, dimanche 19 mai 2019, 16:42

    Il ne faut pas éluder le casse-tête qui surgira des élections car que cela plaise ou non, les résultats de la NVA et du Belang feront fuir les partis dits "convenables", à savoir le CDNV , le VLD et le SPA qui seront incapables de constituer une coalition ou pis qui la refuseront sans la NVA. (premier parti au nord)..C'est la répétition des élections passées avec l'accentuation de l'écart entre les deux régions et ce ne sont pas les coups de gueule (.. jamais avec la nva des Prévot ou Di Rupo )qui y changeront quoi que ce soit..Le PS qui a toujours freiné des quatre fers pour retarder l'inéluctable (soit l'issue catastrophique pour la Wallonie de la fin des transferts sociaux et fiscaux) va être confronté à sa politique mensongère de la facilité ("avec nous moins travailler et surtout moins longtemps et gagner toujours plus"," gratuité des soins de première ligne et des transports publics", et j'en passe..).A moins de s'allier avec le PTB et de faire une vraie politique socialiste marxiste et non pas du socialisme alimentaire avec l'argent des autres mais ce sera l'impasse sans séparation d'avec le nord. Alors, et comme le disait Walter Ulbricht en 1953 aux ouvriers est-allemands qui se révoltaient de leurs condition de vie, ils devront dire à leurs ouailles:" on ne vit pas dans des conditions paradisiaques sur un chantier" ...et obtenir l'aval de la fgtb et donc un revirement à 180°.Il y a parfois des lendemains qui déchantent...

  • Posté par Soumois Frederic, dimanche 19 mai 2019, 19:56

    Si vous habitez en Flandre, vous n'êtes pas francophone, mais Flamand. Ainsi en ont décidé les décrets au Nord du pays, qui ne reconnaissent aucune minorité...

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 19 mai 2019, 10:24

    Une région qui s'apprête à donner 15 à un parti raciste d'extrême droite va bien? Une région qui accorde un total de 42 voir 43% à des partis identitaires favorables au replis identitaire, au racisme, à la peur de l'autre va bien? Il est surtout temps de constater que l'aisance financière ne suffit en rien à établir le bonheur terrestre. La Flandre et l'Autriche, parmi d'autres, en sont la preuve. D'une part et d'autres part, tout va bien en Flandre et rien ne va en Wallonie, c'est une caricature NVA. Caricatures et amalgames, les mamelles ancestrales de l'extrême droite. Et il s'en trouvent hélas encore pour tomber dans le panneau!

  • Posté par Intjigejlis Gérasimos, dimanche 19 mai 2019, 9:57

    A tout le monde ?

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs