Accueil Opinions Chroniques

L’Europe, combien de divisions?

L’Europe est en péril, le retour du fascisme menace. Faut-il la sauver ? Oui, répond Vincent Engel, pour sauver la démocratie.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 8 min

Le projet européen traverse une crise majeure dont l’issue est pour le moins incertaine. Les récentes décisions du gouvernement polonais sont les derniers coups de butoir en date à un édifice politique qui se voulait garant de paix, de valeurs et de développement, et qui semble n’être plus qu’un agglomérat disparate de beatniks dessaoulés, écrasés sous les factures et les fuites d’eau…

Mais qu’est-ce que le projet européen, et qui l’anime ? On peut lire l’Histoire de différentes manières ; j’en proposerai deux qui s’opposent, et qui peut-être ont coexisté et coexistent encore.

►D’un côté, d’authentiques idéalistes, des utopistes actifs déterminés à tirer une fois pour toutes les leçons d’une deuxième guerre mondiale (mais d’abord européenne), et à garantir l’humanité contre le retour des conflits autant que du fascisme, ou toute autre idéologie totalitaire ;

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs