Accueil Société

Près de 1.600 personnes rassemblées devant l’église pour les funérailles de Julie Van Espen

Devant l’église une installation sonore a été mise en place pour retransmettre la cérémonie.

Temps de lecture: 2 min

Les funérailles de Julie Van Espen, tuée début mai alors qu’elle rejoignait des amies à vélo à Anvers, ont eu lieu samedi vers 10h en l’église Onze-Lieve-Vrouw-ten-Hemel-Opgenomen dans la commune de Schilde. Seuls la famille, les amis et les proches de la jeune femme peuvent assister à la cérémonie assurée par l’évêque d’Anvers Johan Bonny, mais près de 1.600 personnes se sont rassemblées sur la place devant l’église.

Dans l’église elle-même, il y a 700 membres de la famille, des amis et des connaissances de Julie. Samedi à 9 heures, beaucoup de familles et d’amis étaient déjà présents à l’entrée du « Witte Kerk » à Schilde. Beaucoup d’entre eux sont habillés en blanc, avec une teinte colorée, comme le souhaitait la famille.

Hommages

A l’entame de l’homélie, des centaines de personnes étaient également présentes sur la place devant l’église, où une installation sonore a été mise en place pour retransmettre la cérémonie. Des élèves de Vita et Pax à Schoten, l’ancienne école de Julie, sont venus à pied depuis leur école, ainsi que des membres du club ’s-Gravenwezel, où la jeune fille a joué au football durant quelque temps. Ils auront tous l’occasion d’écrire dans le registre de condoléances.

A la demande de la famille, aucune personnalité politique n’est invitée à assister à la cérémonie. Les journalistes, cameramen et photographes sont également priés de se tenir à l’écart, les proches souhaitant rendre « un dernier hommage à Julie dans la sérénité ».

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 18 mai 2019, 17:05

    Quelle tristesse et quel trou dans le coeur de ces parents

  • Posté par Clodong André, samedi 18 mai 2019, 15:35

    Bravo pour la dignité de la famille endeuillée à et à tous ses proches. Les politiques devront revoir leur copie pour que la faillite de la Justice ne se reproduise plus.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko