Reine Elisabeth: douze candidats violonistes en lice pour la finale du concours dès lundi

Sylvia Huang ©Belga
Sylvia Huang ©Belga

La finale du Concours Reine Elisabeth de violon dèbute lundi prochain. Douze jeunes musiciens, dont notre compatriote Sylvia Huang, se produiront à Bozar à Bruxelles pendant six soirées. L’oeuvre imposée, inconnue jusqu’à samedi, est celle du violoniste-compositeur finlandais Kimmo Hakola.

Les organisateurs du Concours Elisabeth ont dévoilé l’oeuvre imposée samedi dans les bâtiments de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Waterloo. Le concerto pour violon et orchestre, spécialement écrit pour ce concours, a reçu le titre «Fidl». Il s’agit du mot hébreu pour violon. Le compositeur Hakola, qui a lui-même commencé le violon à l’âge de 6 ans, cite le violoniste russe David Oistrach et notre compatriote Eugene Ysaye comme source d’inspiration. «Fidl» est une composition contemporaine qui dure 17 minutes et est un dialogue varié entre violon et orchestre.

-> Tout comprendre de la reine des compétitions musicales

Oeuvre imposée

Les participants ont eu une semaine pour étudier l’oeuvre imposée sans professeur. Le morceau sera donc entendu à douze reprises. Chaque soir, deux finalistes interpréteront chacun un concerto au choix, ainsi que l’œuvre inédite écrite spécialement pour cette session.

La Belge Sylvia Huang accède à la finale du prestigieux concours musical et sera en lice lundi avec Stella Chen (USA). Timothy Chooi (Canada), Ioana Cristina Goicea (Roumanie), Luke Hsu (USA), Stephen Kim (USA), Shannon Lee (Canada), Seiji Okamoto (Japon), Júlia Pusker (Hongrie), Eva Rabchevska (Ukraine), Ji Won Song (Corée du Sud), Yukiko Uno (Japon) suivront.

Les candidats sont accompagnés par l’Orchestre National de Belgique dirigé par Hugh Wolff. Le jury annoncera les gagnants samedi soir.

Les places à Bozar pour les six soirées sont épuisées. Les concerts seront néanmoins transmis dans leur intégralité par la VRT et la RTBF.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Recruteurs ONG | ECONOMIE

    Recruteur de dons en rue: un business loin du bénévolat

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump...

    Lire la suite