Playoffs 1: pour Anderlecht, il faudra éviter l’humiliation de la 6e place

Bolasie devra faire trembler les filets à Gand.
Bolasie devra faire trembler les filets à Gand. - Photo News

La saison noire d’Anderlecht va prendre fin ce dimanche sur le terrain de La Gantoise, mais les Bruxellois peuvent encore espérer la sauver en cas de victoire chez les Buffalos. Sixième au moment d’aborder cette dernière journée des Playoffs 1, le Sporting peut encore s’emparer de la cinquième place qui pourrait être synonyme de qualification européenne via le deuxième tour préliminaire de l’Europa League. Tout dépend du cas de Malines, vainqueur de la Coupe de Belgique, qui pourrait être exclu de toute compétition européenne la saison prochaine comme sanction dans l’affaire des suspicions de matches truqués. Cette dernière joute sera certainement le match le plus important d’une saison qui aura été calamiteuse pour les Bruxellois.

« Je ne sais pas si jouer en Europe la saison prochaine serait une récompense pour le Sporting après la saison qu’il vient de livrer », explique Marc Degryse, l’ancien attaquant du Sporting et de La Gantoise. « Je pense que le club a déjà eu des matches plus importants que celui-ci durant la saison et c’est tout simplement une année à oublier. »

Manquer une qualification européenne serait considéré comme un énorme échec pour le club bruxellois qui reste sur 55 participations de suite à ce type de compétition, mais aussi sur une de ses plus mauvaises saisons sur les 50 dernières années. Une cinquième place, même si elle pourrait être qualificative pour l’Europe, ne permettrait cependant pas d’oublier totalement les difficultés connues par les Mauves tout au long de la saison. « Une cinquième place, ce n’est déjà pas un classement digne d’un club comme Anderlecht. Ce qui fait le plus mal pour les supporters, c’est de voir leur club perdre autant de matches (NDLR : 18 défaites sur la saison) et cela n’a pas dû arriver très souvent. Pour les inconditionnels du club, cette saison est une véritable catastrophe. »

Les Bruxellois n’auront donc pas le droit à l’erreur, ce dimanche en fin d’après-midi à la Ghelamco Arena, pour éviter l’humiliation de la sixième place. Seulement, pour s’imposer, Anderlecht devra marquer, ce qu’il n’a réussi à faire qu’à sept reprises en neuf matches de Playoffs 1. De plus, Karim Belhocine, le T1 bruxellois, sera privé de son meilleur buteur Ivan Santini qui est suspendu. L’entraîneur du Sporting devra donc trouver les solutions pour permettre à son équipe de trouver le chemin des filets. « La seule solution pour moi, c’est de titulariser Yannick Bolasie en pointe et mettre Amuzu sur le flanc. Belhocine n’a pas trop le choix et Bolasie a déjà montré qu’il pouvait faire du bon travail à la pointe de l’attaque », conclut Marc Degryse.

Reste à voir si l’attaquant congolais aura retrouvé de la confiance après son but inscrit contre Genk jeudi dernier, car le Sporting en aura grandement besoin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous