Accueil Société

Valentin, une «victime idéale», face à deux psychopathes, une manipulatrice et deux paumés

Le procès pour le meurtre de Valentin Vermeesch à Liège continue. Retour sur une semaine notamment consacrée au profil des accusés et sur leur possibilité de réinsertion.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans la nuit du 26 au 27 mars, Valentin Vermeersch, a été torturé, violé et jeté menotté vivant dans l’eau. Son corps a été retrouvé 15 jours plus tard, flottant dans la Meuse. Sur le banc des accusés : Killian Wilmet, Loick Masson, Dorian Daniels, Belinda Donnay et Alexandre Hart.

La première semaine du procès a été consacrée aux sévices endurés par Valentin, qui a subi un véritable calvaire.

La deuxième semaine était centrée sur les accusés, leur parcours, leur profil et leur avenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs