Kompany revient à Anderlecht: le coach qui l’accompagnera est déjà connu, annonce Michaël Verschueren

Kompany revient à Anderlecht: le coach qui l’accompagnera est déjà connu, annonce Michaël Verschueren
Photo News

Michaël Verschueren, le directeur sportif du Sporting d’Anderlecht, s’est exprimé sur le nom du coach qui accompagnera Vincent Kompany à Anderlecht la saison prochaine : « Nous savons quel entraîneur Vincent Kompany amènera, mais nous ne l’annoncerons que plus tard », a-t-il confié à Sporza, avant la rencontre entre La Gantoise et Anderlecht.

Vincent Kompany a annoncé ce dimanche son départ de Manchester City, pour rejoindre le Sporting d’Anderlecht en tant que « joueur-manager » pour trois saisons.

Diables rouges, équipiers, anciennes gloires : le monde du football rend hommage à Vincent Kompany

En onze ans passés à City, il a remporté quatre titres de champions d’Angleterre, deux Coupes d’Angleterre, quatre Coupes de la Ligue anglaise et le Community Shields à deux reprises. Au total, il a joué 360 matches et inscrit 20 buts pour le compte de Manchester City.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le message du président Prévot est clair
: «
Le CDH n’a pas vocation à être le porteur d’eau d’autres partis pour régler leurs difficultés
».

    Négociations gouvernementales: pression sur le CDH qui ne veut pas craquer

  2. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  3. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite