Accueil Sports Autres sports

Natation: Fanny Lecluyse, 2 min 24 le matin

Au cours d’un week-end où elle est restée invaincue, la Mouscronnoise a accroché sa qualification pour les JO de Tokyo sur 200 m brasse au « national ». En séries.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 2 min

Après avoir décroché les écussons sur 50 m brasse vendredi et sur 100 m brasse et 200 m 4 nages samedi, Fanny Lecluyse a volontairement abandonné le titre national du 200 m brasse, ce dimanche après-midi. Cela lui a –  malheureusement – permis d’assister en direct à la télévision à la déconvenue de son compagnon, le cycliste Victor Campenaerts, mais aussi de savourer sa qualification pour les JO de Tokyo, qui seront ses troisièmes, après son coup de force du matin lors des séries où, en y allant « à fond », elle a réussi, en 2 min 24.97, le quatrième temps de sa carrière sur la distance. Un temps inférieur aux 2.25.52 exigés par la Fédération internationale pour le grand rendez-vous de 2020. Une semaine après Pieter Timmers sur 100 m libre, elle est la deuxième Belge à être rassurée aussi tôt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs