La nouvelle définition mondiale du kilogramme entre en vigueur

© DR
© DR

Adieu «grand K » ! La nouvelle définition mondiale du kilogramme, indépendante de tout objet physique, est entrée en vigueur lundi.

Le nouveau système de mesure internationale qui concerne également l’ampère, le kelvin et la mole a été acté en novembre à Versailles, près de Paris, par la Conférence générale des poids et mesures (CGPM) créée à la fin du XIXe siècle et qui se réunit tous les 4 à 6 ans.

Des représentants de 60 pays avaient alors voté dans une «décision historique» en faveur d’une redéfinition du Système international d’unités (SI), modifiant ainsi à tout jamais la définition mondiale du kilogramme, de l’ampère, du kelvin et de la mole.

Jusqu’à maintenant, un kilogramme était défini comme étant égal à la masse du «grand K», un cylindre de platine et d’iridium conservé précieusement depuis 1889 au bureau international des poids et mesures (BIPM) à Sèvres, près de Paris. Or les scientifiques se sont aperçus que la masse du prototype international avait légèrement varié par rapport à celles des six copies-témoins réalisées à la même époque.

Un problème pour la science

Cette variation est évidemment anecdotique pour le commun des mortels quand il s’agit de faire son marché. Mais peut devenir problématique: les sciences et l’industrie sont entrées dans l’ère de l’infiniment petit avec notamment le développement des technologies quantiques.

Le kilogramme sera donc maintenant défini à partir de la constante de Planck (h) de la physique quantique.

Autres changements actés: le kelvin, mesuré à partir de l’eau, sera redéfini à partir de la constante de Boltzmann (k), liée à la mesure de l’agitation thermique des constituants fondamentaux d’un corps.

L’ampère sera relié à la charge élémentaire (e), la charge électrique d’un proton. La mole, l’unité de quantité de matière, utilisée essentiellement en chimie sera définie directement en fixant la constante d’Avogadro (NA).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • image2009-11-30d-20091130-W98UX0_high

    Par Damien Mascret (Le Figaro)

    Lena

    Dormir pour cicatriser

  • RTS210WG

    Par FEDERICO RAMPINI (La Repubblica)

    Lena

    Renzo Piano: «Une époque se termine, heureusement»

  • La canicule s’installe en Belgique

    Par Valentine Danré (ST.) et Marie Terol (ST.)

    Sciences et santé

    Canicule: le corps supporte-t-il moins bien une vague de chaleur qu’une vague de froid?

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le message du président Prévot est clair
: «
Le CDH n’a pas vocation à être le porteur d’eau d’autres partis pour régler leurs difficultés
».

    Négociations gouvernementales: pression sur le CDH qui ne veut pas craquer

  2. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  3. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite