Accueil Grands formats

Grand format – Elles sont militaires mais ne veulent aucun traitement de faveur

Kelly Michel, Bénédicte Ficheroulle et Justine Luuk ont décidé de faire carrière à la Défense. Officier, sous-officier ou soldat, elles veulent être l’égal des hommes et ne souhaitent aucun traitement de faveur. Mais elles demandent le respect.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

A peine 8 %, soit 2.125 sur 26.500. C’est ce que représentent les femmes au sein des effectifs de l’armée belge. Un ratio que l’Etat-major veut absolument voir augmenter ces prochaines années malgré ses très importants problèmes de recrutement. Il ne se fixe cependant aucun objectif. Où les femmes sont-elles les plus attendues ? « Tous les postes sont ouverts aux hommes comme aux femmes », précise la Défense. « Aucun sexe n’a les faveurs de la Défense pour un ou plusieurs postes en particulier. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raurif Michel, samedi 20 juillet 2019, 14:30

    Monsieur Colpart, Il y a belle lurette que l'armé belge est composée exclusivement et entièrement de " volontaire " ! Faudrait quand même se tenir informé où alors la moquette .... ?

Aussi en Grands formats

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs