Accueil Culture Musiques

Arno, un bazaar de 70 ans

Arno Hintjens fête ses 70 ans ce mardi. Et retourne dans sa ville natale, Ostende, pour y donner deux concerts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Arno est bruxellois depuis les années 80. Mais ostendais, il a toujours été, même qu’il y est né un 21 mai 1949. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a repris la chanson Comme à Ostende, de Léo Ferré, sur un texte de Jean-Roger Caussimon. Même si son héros est un certain James Ensor. Arno nous a d’ailleurs confié qu’à Ostende « on surnommait Ensor “de zwarte madame” (“la madame noire”) parce qu’il s’habillait tout de noir et madame… hein… je ne sais pas moi… Il ne s’est jamais marié, n’est-ce pas… Ma grand-mère m’a raconté un jour qu’elle avait une cousine qui, dans le temps, tenait un bordel et qu’Ensor… Je n’ai rien dit, hein. J’étais pas là… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Camal André, mardi 21 mai 2019, 14:21

    Je dirais "Comme à Ostende" de Jean-Roger Caussimon sur une musique de Léo Ferré. Perso, l'interprétation par l'auteur des paroles me donne toujours la chair de poule.

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs