Accueil Monde

L’Espagne veut retrouver une influence européenne

Crise économique, Brexit, immigration : les Espagnols reprennent conscience de l’importance des décisions européennes sur leur quotidien. Avec la probable victoire de son parti le 26 mai, le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, se place en leader de la social-démocratie européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les dernières élections européennes en Espagne avaient été marquées par un taux de participation historiquement bas : 43 % des Espagnols s’étaient rendus aux urnes en 2014. Cette année, le 26 mai est aussi le jour des élections municipales et régionales dans le pays. L’accumulation des scrutins devrait favoriser une mobilisation plus importante pour les européennes.

Pourtant, les Espagnols voient ces européennes comme des élections de second ordre. « Les jeunes se sentent plus impliqués que les anciennes générations, mais ils soulignent la complexité des institutions européennes », assure Cristina Monge, politologue à l’Université de Saragosse. « De plus, si vous lisez la presse espagnole, vous remarquerez que tout ce qui a trait à l’Europe est négatif : coupe de budget, interdiction de lois, avertissements… », observe-t-elle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs