Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: une charte pour encadrer les oiseaux de nuit

Des commerçants du quartier Saint-Jacques s’engagent à être proactifs en matière de respect du voisinage, de lutte contre les discriminations et de prévention de la santé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Bruxelles vit, de jour comme de nuit, et c’est tant mieux. Ce qui n’empêche pas que, dans certains quartiers de la capitale, et plus particulièrement du centre-ville, la cohabitation entre les acteurs de la vie festive, ses participants et les riverains soit parfois plus difficile. On pense à Saint-Géry, ou encore à l’Ilot sacré. Dans le but de mettre un peu d’huile dans les rapports entre tout ce petit monde amené à vivre ensemble pour le meilleur et parfois, pour le pire, la Ville de Bruxelles dégaine sa toute première « charte de la vie nocturne » à l’intention des établissements ouverts en soirée. Elle vise à engager ses signataires à respecter une série de dispositions, tant en matière de convivialité que de prévention des risques socio-sanitaires et de lutte contre les discriminations, alors que le centre-ville a récemment été le théâtre de plusieurs agressions sur des personnes LGBT+.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs