Accueil La Une Monde

En Hongrie, le parti de Viktor Orban domine une campagne électorale dévitalisée

Le parti national-conservateur Fidesz caracole en tête des intentions de vote. Le principal suspense est de savoir quel sera le premier parti d’opposition : les ultra-nationalistes de Jobbik ou le MSzP rouge-vert ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Nous sommes à Miskolc, une grande ville industrieuse du nord-est de la Hongrie. Devant une assistance clairsemée, l’électron libre de la gauche hongroise, Marton Gulyas, n’a plus la force d’âme des grands jours, lorsqu’il menait énergiquement campagne pour fédérer l’opposition contre Viktor Orban, au moment des élections législatives d’avril 2018. Retransmis sur sa chaîne YouTube « Partizán » – suivie par 40.000 personnes –, le débat du soir réunit une brochette de six représentants des principales listes en compétition pour le scrutin européen du 26 mai. Seul le Fidesz d’Orban a décliné l’invitation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs