Accueil Belgique

Témoignage: «Plusieurs collègues sont en arrêt de travail»

Éric Verbauwhede est directeur de l’école fondamentale Notre Dame du Sacré-Cœur à Schaerbeek (400 élèves, une trentaine d’emplois).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Levé aux aurores, Éric Verbauwhede est dans son bureau chaque matin à 7h30, pour se concentrer sur quelques tâches administratives.

Dès 8 h, la journée s’égrène entre l’accueil des parents et des enfants, la gestion du personnel, la prise en charge des absences ou retard éventuels, les réunions, les coups de fil en tout genre, la gestion des conflits – dont une partie naît en dehors de l’école mais s’y invite – la convocation de parents, les problèmes techniques…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs