Accueil Élections 2019

Le vrai ou faux: peut-on écrire un tract électoral dans la langue qu’on veut?

Le principe de liberté prévaut dans la Constitution. Rien n’interdit à un candidat de contacter les électeurs dans la langue de son choix. Il ne peut cependant pas y dire n’importe quoi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Un dérapage, le courrier écrit en turc par Émir Kir (PS) ? Pas au niveau du fond pour son président Elio Di Rupo, pour qui le tract « ne fait que reprendre des propos que M. Kir a tenus à la Chambre ».

Et en tout cas pas au niveau de la forme. Rien n’interdit à un candidat d’utiliser la langue de son choix pour convaincre ses électeurs potentiels. Au grand dam de certains qui dénoncent le « communautarisme » des partis politiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 22 mai 2019, 15:58

    Ainsi selon Di Rupo , le fait pour Kir d'avoir tenu les mêmes propos à la chambre que dans son tract leur confère une valeur inattaquable comme si lesdits propos était dès lors (con)sacrés (c'est à mourir de rire quand on pense aux énormités qui y sont prononcées).C'est non seulement lâche de sa part et conforte ce sinistre négationniste dans sa toute puissance au PS bruxellois..

  • Posté par Frere Marc, mercredi 22 mai 2019, 8:37

    Elio, toujours aussi impressionnant lorsqu'il fait le grand écart entre les valeurs déclarées de son parti et le soutien aux faiseurs de voix. Mais je dois constater qu'en matière de souplesse, il n'est pas le seul à être un maître.

  • Posté par Juramie Monique, mardi 21 mai 2019, 19:47

    quand le parti socialiste prendra-t-il des décisions contre Emile kirr,qui en plus est vraiment pro erdogan,et chauffe ses corélégionaires

  • Posté par VINCENT Patrick, mercredi 22 mai 2019, 5:28

    Le PS ne peut prendre des décisions contre ce tract : celui-ci étant légal !

  • Posté par Ancion Eric, mardi 21 mai 2019, 19:43

    Pauvres Flamands, eux qui souhaitent qu'on l'on parle leur dialecte à Bruxelles. Demain ce sera l'arabe, le turc, le syrien......

Plus de commentaires

Aussi en Élections 2019

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs