Roland-Garros: Ysaline Bonaventure éliminée au premier tour des qualifications

Roland-Garros: Ysaline Bonaventure éliminée au premier tour des qualifications
Photo News

Ysaline Bonaventure n’a pas réussi à se qualifier pour le deuxième tour des qualifications de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem de tennis, mardi, à Paris, sur terre battue. Bonaventure, (N.7), 24 ans, 115e mondiale, s’est inclinée face à l’Allemande de 22 ans, Antonia Lottner (WTA 149) 6-4, 7-6 (7/4).

Plus tôt dans la journée, Yanina Wickmayer (WTA 154), 29 ans, a été éliminée par la Russe Natalia Vikhlyantseva (WTA 119), 22 ans, 6-3, 6-0. Greet Minnen, 21 ans, 150e joueuse mondiale, a eu plus de succès: elle est venue à bout en trois sets de la Française Margot Yerolymos (WTA 342), 22 ans, 7-5, 4-6, 6-4. Minnen rencontrera Vikhlyantseva au deuxième tour qualificatif.

Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 55) et Kirsten Flipkens (WTA 59) figurent déjà dans le tableau final du simple dames.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • 07668111.jpg

    Par Yves Simon

    Tennis

    Tennis: la bonne opération de David Goffin avant Wimbledon

  • @News

    David Goffin fait le plein de confiance

  • @News

    Par Propos recueillis par François Laurent

    ATP - WTA

    Goffin: «Bousculer Nadal et Federer, c’est positif»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le message du président Prévot est clair
: «
Le CDH n’a pas vocation à être le porteur d’eau d’autres partis pour régler leurs difficultés
».

    Négociations gouvernementales: pression sur le CDH qui ne veut pas craquer

  2. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  3. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite