Accueil Belgique Politique

Les «rafles» de Bart De Wever vont-elles profiter à la N-VA?

Face au retour en force de l’extrême droite dans les sondages, la N-VA assume ses positions strictes sur la migration.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

On appelle ça « déterrer les vieux cadavres ». A quelques heures du super scrutin régional, fédéral et européen, la diffusion de propos tenus en 2016 par Bart De Wever sur le rapatriement de migrants illégaux, a choqué, du moins au sein de la classe politique belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 22 mai 2019, 10:42

    Evidemment, ce discours de la NVA lui attire des voix. C'est bien cela qui est inquiétant, désespérant même. Cependant, jusqu'à présent du moins, plus de la moitié des Flamands n'adhèrent ni à la NVA, ni au VB. Dès lors, ces partis doivent-ils mener la danse ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 22 mai 2019, 11:48

    Petitjean Marie Rosé vous n avez pas vu les " "?

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 22 mai 2019, 11:18

    Norbert, il ne s'agit pas d'un jeu mais de notre avenir.

  • Posté par LIENARD NORBERT, mercredi 22 mai 2019, 10:45

    Le "jeux" est le même que pour les autres partis, tous des faux pas si on les écoute

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs