Accueil Élections européennes 2019

Emmanuel Macron au «Soir»: «Il faut une coalition européenne du progrès, avec des dirigeants comme Charles Michel»

Le président français envisage le rééquilibrage des pouvoirs au sein de l’UE et dresse le profil de ses futurs dirigeants. Charles Michel pourrait en être.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 9 min

A moins d’une semaine des scrutins, Emmanuel Macron a reçu lundi en fin d’après-midi Le Soir au palais de l’Elysée pour un entretien exceptionnel sur la manière dont le président français envisage le rééquilibrage des pouvoirs au sein de l’UE après les élections européennes. En bras de chemise, aussi tonique et assertif qu’à son habitude, le « PR » assume sa position de réformateur d’une Europe qu’il a pris le parti de bousculer. Et il dresse le profil des futurs dirigeants des institutions européennes.

En posant l’élection européenne comme une confrontation avec les partis populistes, nationalistes et d’extrême droite, ne leur avez-vous pas donné encore plus d’importance qu’ils en ont ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Petitjean Charles, jeudi 23 mai 2019, 11:31

    C'est bien ce que je pensais, Le Soir est à la solde des pouvoirs en place, des multinationales et de la finance. Même pas un fétu d'esprit critique : confier l'Europe à un Macron qui a foutu le bordel dans son pays, qui méprise son peuple en souffrance et votre gazette qui continue à la présenter comme le messie !? Décidément, j'ai bien fait de ne plus renouveler mon abonnement.

  • Posté par Gabriel Jacqueline, jeudi 23 mai 2019, 14:24

    Qu'est-ce que l'esprit critique? Est-ce être de votre avis?

  • Posté par Lambert Charles, jeudi 23 mai 2019, 11:03

    Ah! l'indépendance de la presse, quelle illusion. Votre "précision" quant à des ajustements minimes me coupe l'envie de lire l'article. Vos collègues de la "Voix du Nord" bien que basés dans l'hexagone, ne se sont pal laissés impressionner, eux!!!

  • Posté par Acfi - Fias , mercredi 22 mai 2019, 10:00

    Le journal Le Soir trouve sans doute malin d'avoir interviewé Macron quatre jours avant les élections ce qui lui donne une formidable tribune (en Belgique francophone bien sûr) pour défendre le bilan de Charles Michel. Bien vu "Le Soir"!

  • Posté par Michel Soiron, jeudi 23 mai 2019, 11:33

    Compte tenu de la popularité d'Emmanuel Macron en France et en Belgique pour le moment, très faible au demeurant, je doute fortement que Le Soir ait - volontairement ou non, je vous laisse juge - fait le jeu de Charles Michel au final.

Plus de commentaires

Aussi en Élections européennes 2019

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs