Guillaume Gillet qualifie Lens pour le second tour des playoffs pour la montée en Ligue 1

@News
@News

L’ex-Diable rouge Guillaume Gillet (22 sélections), capitaine du Racing de Lens, cinquième de la saison régulière de la Ligue 2 française de football, l’a qualifié pour le second des trois tours des playoffs pour la montée en Ligue 1, mardi soir. Il a en effet transformé le cinquième tir au but de son équipe au Paris FC, dont le troisième tireur Romain Perraud avait botté sur le piquet.

Quinze mille spectateurs, dont près de dix mille Lensois, ont eu droit à un véritable thriller au Stade Charléty.

Thierry Ambrose a ouvert le score pour Lens en exploitant un centre de Yannick Gomis dès la 16e minute.

Les Lensois ont conservé cet avantage jusqu’à la 90e minute, Marko Maletic (ex-Lommel et Roulers) égalisant pour les Parisiens à la 4e minute du temps additionnel.

Malgré ce coup de massue, les Lensois ont atteint sans dommage le terme des trente minutes de prolongations, avant de se montrer intraitables dans la série de tirs au but.

Le RC Lens se déplacera vendredi à Troyes, troisième de Ligue 2, pour le prébarrage 2.

Le gagnant disputera les matches de barrages contre le 18e de Ligue 1, pour espérer monter en Ligue 1.

Gillet, 35 ans, arrivé à Lens en provenance de l’Olympiacos l’été dernier, avait auparavant défendu les couleurs d’Anderlecht, de 2008 à 2016, inscrivant 62 buts en 330 matches.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite