Maxime Prévot s’en prend aux verts: «Avec Ecolo, on ne crée pas d’emplois»

Maxime Prevot © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Maxime Prevot © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont

Maxime Prévot (CDH), invité sur La Première et Bel RTL, le dit et le répète. Son parti « n’est pas la tasse de thé » de la N-VA : « J’ai toujours été clair. Le programme de la N-VA est incompatible avec les valeurs humanistes du CDH ». Et d’insister : « Le CDH ne sera pas le porteur d’eau d’une suédoise bis ».

Sur RTL, Maxime Prevot dti que la « N-VA ne saurait pas être un partenaire privilégie. La N-VA, c’est trois fois non. La N-VA, ce sera sans le CDH ».

Par la voix, de Jean-Luc Nollet, Ecolo a aussi fait savoir que son parti ne gouvernerait pas avec la N-VA.

Pour le président du CDH, « tant pis si cela doit prendre encore quelques mois. Nous prendrons notre temps » commente-t-il à l’adresse de Charles Michel qui craint qu’« à force d’exclusives, on va rendre le pays ingouvernable ».

« Voter Ecolo, c’est voter pour le retour des socialistes »

Il a aussi ouvertement critiqué le programme d’Ecolo : « Voter Ecolo c’est voter pour le retour du parti socialiste ». Le président humaniste reproche notamment aux verts de prendre à leur compte des positions du PTB.

L’humaniste explique également qu’avec le programme d’Ecolo, « on ne crée pas d’emplois mais on en fait même perdre ».

Maxime Prévot s’appuie sur l’analyse du Bureau du Plan qui a chiffré les mesures du parti. Dans cette analyse, les mesures proposées pas Ecolo ne vont pas créer d’emploi mais c’est aussi le seul parti qui propose un Budget à l’équilibre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous