Viol collectif diffusé sur Snapchat: la police recherche trois autres personnes

Viol collectif diffusé sur Snapchat: la police recherche trois autres personnes

Dans la nuit du 30 au 31 mars, des jeunes âgés de 13 à 18 ans, auraient abusé d’une jeune fille d’une quinzaine d’années, à Chaudfontaine. La vidéo qui a été diffusée sur Snapchat ne dure que quelques secondes mais les faits se seraient déroulés durant plusieurs heures.

Sept jeunes ont été interpellés dans le cadre d’un viol collectif filmé et diffusé sur le réseau social Snapchat. Mais selon Sudinfo, la police est aussi à la recherche de trois autres suspects.

C’est lors de l’anniversaire d’un jeune de 13 ans que les faits se sont déroulés. Ses parents n’étaient pas là et une fête a été organisée. L’alcool coulait à flots lors de cette soirée. Les jeunes avaient trop bu et, selon leurs dires, ils avaient aussi consommé du cannabis. Une adolescente avait perdu connaissance et les jeunes en ont profité pour la déshabiller avant d’abuser d’elle, relate Sudinfo.

Cinq mineurs et deux majeurs ont déjà été interpellés. Ils sont passés aux aveux et les cinq mineurs ont été placés en IPPJ fermé. Les deux autres ont, quant à eux, été placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous