Le MICE namurois joue la carte de l’accessibilité

Parallèlement au tourisme de loisirs, la province de Namur développe son tourisme d’affaires. Sa situation centrale constitue son atout majeur. Elle bénéficie aussi d’un éventail attractif d’activités nautiques, gastronomiques, culturelles, aussi axées sur la nature.

Pays des vallées, de tradition et de culture, la province de Namur ne manque pas d’atouts en matière de tourisme, y compris en ce qui concerne le tourisme d’affaires. Située au cœur de la Wallonie et abritant la capitale wallonne, la province bénéficie d’une offre variée en matière d’activités incentives et de teambuilding. Namur Congrès, la cellule au sein de la Fédération du Tourisme de la Province de Namur, chargée de la visibilité et de la structuration de l’offre MICE (Meeting, Incentive, Congress, Event), coordonne pas moins de 160 opérateurs spécialisés et aiguille gratuitement les entreprises dans leur choix.

Outre la richesse et la variété des prestations proposées, c’est incontestablement la situation centrale de la province qui constitue son atout majeur. “ La province de Namur possède des atouts logistiques exceptionnels. Notre situation au cœur de la Wallonie permet aux participants de nous rejoindre aisément, d’autant que nous jouissons d’un réseau autoroutier “ de rêve ”, puisque la province est traversée par l’E411 et la E42. Nous sommes également situés à proximité des trois principaux aéroports que sont Bruxelles, Charleroi et Liège. La région est aussi facilement accessible par le rail ”, estime Jean-Marc Van Espen, président de la Fédération du Tourisme de la province de Namur. Une société flamande désireuse de rassembler sa clientèle francophone en un point central choisira ainsi volontiers Namur. Le tout dans un cadre verdoyant proche de toutes commodités.

Tirer avantage des cours d’eau

Côté activités, la province de Namur bénéficie d’un joyau naturel : ses cours d’eau. “ Notre province est traversée par de nombreux cours d’eaux : la Meuse, la Molignée, la Lesse ou encore la Semois. C’est un atout incontestable dont nous avons su tirer profit. Si bien que de nombreuses activités attractives dans le secteur du tourisme d’agrément deviennent de parfaites activités de teambuilding dans le secteur du tourisme d’affaires ”, constate Jean-Marc Van Espen. Les entreprises et leurs collaborateurs peuvent, par exemple, tester leur connaissance sur la ville de Dinant lors d’un rallye de bateaux électriques sur la Meuse, organisé par Dinant Évasion. Les participants peuvent aussi opter pour une croisière à thème à bord du Sax, ou encore s’adonner aux joies du kayak lors d’une descente de la Lesse. Toujours dans le registre nautique, l’équipe de la Charlie’s Capitainerie à Jambes vous initiera au stand-up paddle et au blob-jump. Tandis qu’aux Lacs de l’Eau d’Heure, vous pourrez pratiquer de nombreuses activités telles que le jet-ski, la voile, l’aquagolf, ou le spincable (sorte de téléski nautique).

Pour ceux qui ne souhaitent pas se jeter à l’eau, le MICE namurois propose une large offre d’activités sur et même sous terre. Les fans d’automobiles peuvent ainsi s’essayer à un rallye 2CV au travers de villages pittoresques avec The Good Time Company. Les plus téméraires s’initieront au teambuilding de Surv-Event en mode survie en pleine nature. Tandis que d’autres opteront peut-être pour une balade en vélo électriques, suivie d’une éventuelle dégustation de produits du terroir, ou pour une découverte de la spéléo au cœur du Domaine des Grottes de Han.

Une offre hôtelière à développer

Reste encore la possibilité des activités indoor. Les entreprises se laisseront par exemple tenter par le teambuilding “ Fort Bayard ”, inspiré du célèbre jeu télévisé, reconstitué par Semon Business dans les caves du Château de Namur. Dans un autre registre, créez votre propre effluve grâce à ÔÔ Parfums qui vous en révélera tous les secrets. Vigo Universal vous plongera, pour sa part, dans l’univers de la réalité virtuelle.

Autant d’activités qui permettront de contenter le plus grand nombre. Seule faille actuelle de l’offre MICE namuroise à prendre en considération : ses capacités hôtelières. “ Nous ne disposons actuellement pas d’infrastructures qui permettent d’héberger au même endroit un congrès de 300 participants. Nous sommes cependant déjà en train de remédier à cela. De nombreuses chambres 4 et 3 étoiles fleuriront bientôt dans la province ”, confie Jean-Marc Van Espen. Cette actuelle faille pourrait, en effet, bien devenir l’une des forces de la province de Namur qui prévoit, dans les années à venir, la création de plus de 700 chambres sur son territoire.

Le Soir en partenariat avec WBT

Des centres de conférence attrayants

Le MICE namurois, c’est aussi une multitude de possibilités en matière de séminaires et de congrès. Namur Congrès répertorie ainsi une centaine de prestataires dont quelques excellents centres de conférence contemporains, idéalement situés près des axes autoroutiers. On citera, par exemple, Creagora à Champion, Burogest à Loyers, la Bourse de Namur mais aussi le Business Center Actibel et l’Espace UCM, ou encore le centre de séminaire du Golden Lakes “ Tous ces lieux disposent de toute la technologie nécessaire, notamment un matériel audiovisuel ultra performant ”, assure Jean-Marc Van Espen.

Outre ces centres de séminaire, la province compte aussi de nombreux lieux de prestige tels que des châteaux, des fermes ou des anciens moulins permettant d’accueillir avec élégance et professionnalisme de grands événements d’affaires. Parmi ceux-ci, figurent le Château Bayard situé à Eghezée, le Château de Franc-Waret à Fernelmont, le Château de Petit-Leez, la Ferme de Mehaignoul à Meux, le Château de Namur, le Cercle de Wallonie, la Ferme de l’abbaye de Moulins à Anhée, le Domaine d’Achêne, le Castel de Pont-à-Lesse à Dinant, et bien d’autres encore.

Les amateurs de sites insolites trouveront également leur bonheur. “ Les Citadelles de Namur et de Dinant constituent de très belles options lorsqu’il s’agit d’organiser des événements d’entreprise. En plus d’être originaux, ces lieux proposent des tarifs de location très attrayants ”, affirme Jean-Marc Van Espen. Les entreprises organisant des événements en plus petits comités se laisseront séduire par les gîtes d’affaires. Très prisées pour leur charme, la qualité de leur équipement et l’accueil personnalisé qui y est lié, ces petites structures offrent un cadre agréable, empreint de calme et sérénité propices à la concentration.

Cuisine sauvage, pour le plaisir des sens

En matière d’incentive, la tendance est aussi à l’insolite en province de Namur. Dans ce domaine, L’Équipée Sauvage, créé par l’asbl Cuisine sauvage rencontre un franc succès auprès des entreprises. “ Cette activité allie collaboration, retour à la nature et gastronomie. C’est quelque chose qui fonctionne très bien. C’est dans l’ère du temps ”, confie Jean-Marc Van Espen. Principe de l’activité proposée ? Les participants effectuent la descente de la “ Route Merveilleuse ” en cuistax, depuis la Citadelle de Namur jusqu’à la Meuse. L’itinéraire est ponctué de dégustations gastronomiques concoctées à partir de plantes comestibles sauvages, repérées lors d’une courte balade pédagogique organisée juste avant le départ des équipages.

La UneLe fil info Partager