Accueil Culture

Faut-il faire pression sur les artistes israéliens?

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Compagnie phare de la danse contemporaine, la Batsheva n’était plus venue en Belgique francophone depuis plus de 20 ans. Distraction des programmateurs, frilosité ou mesure de rétorsion dans un contexte politique de plus en plus tendu ? Nul ne pourra trancher avec certitude. On peut cependant observer qu’ailleurs, en France ou en Angleterre, où la troupe d’Ohad Naharin vient de tourner, certaines représentations sont largement chahutées, soit à l’extérieur des théâtres, avec des manifestations musclées, soit dans les salles avec quelques spectateurs agitateurs interrompant la pièce de tonitruants « Libérez la Palestine » avant de se faire expulser.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs