Accueil Belgique

Pourrait-on partager le temps de travail?

L’idée est ancienne. Mais cette revendication de la gauche gagne le centre et revient dans la campagne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Partager le temps de travail, une idée qui fait son chemin, même si celui-ci, entamé durant les années 70 avec les premiers pics de chômage, semble long.

Ainsi le PTB propose de faire en sorte que « la semaine de 30 heures sans perte de salaire soit légalement possible. » Le secteur public montrerait l’exemple « par exemple dans des crèches ou des maisons de retraite, comme c’est le cas à Göteborg, en Suède. » Le tout avec embauche compensatoire.

Chimère de l’ultra-gauche ? Plus vraiment. Ainsi le PS porte-t-il une revendication identique, y compris dans ses modalités. Pour rappel, il avait initié ce changement au sein de l’administration wallonne (pour les travailleurs âgés), juste avant d’être débarqué par le CDH.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs