Accueil Culture Cinéma

Cannes: Bong Joon-ho, le Sud-coréen qui a créé la surprise

À la veille de ses 50 ans, le réalisateur sud-coréen a remporté ce samedi 25 mai 2019 la Palme d’or. Notre journaliste Fabienne Bradfer a écrit la critique de « Parasite » lors du Festival de Cannes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Bong Joon-ho et Tarantino, même combat. Le cinéaste sud-coréen a émis la même requête auprès des journalistes de ne pas trop révéler de son film pour que « le public puisse vivre pleinement les différents rebondissements de l’histoire, quelle que soit leur importance, et qu’il soit happé par toutes les émotions qu’ils génèrent. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs