France: une femme de 102 ans soupçonnée du meurtre de sa voisine de chambre

France: une femme de 102 ans soupçonnée du meurtre de sa voisine de chambre

Une enquête a été ouverte après le meurtre samedi d’une nonagénaire dans une maison de retraite de l’Aisne, en France. Sa voisine de chambre âgée de 102 ans, soupçonnée de l’avoir tuée, a été hospitalisée en psychiatrie, a-t-on appris mercredi du parquet de Soissons.

La victime, une résidente de 92 ans, a été retrouvée samedi peu après minuit dans son lit, inanimée et le visage tuméfié, par une employée de l’établissement médicalisé, situé à Chézy-sur-Marne (Aisne). L’autopsie «a conclu à un décès consécutif à une asphyxie par strangulation et à des coups portés à la tête», a indiqué le procureur de Soissons Frédéric Trinh dans un communiqué.

«L’occupante de la chambre voisine, (...) âgée de 102 ans, s’était manifestée, en grand état d’agitation auprès de l’assistante médicale à laquelle elle avait déclaré avoir +tué quelqu’un+», a-t-il poursuivi.

Expertise psychiatrique

Mais en raison de «son état de confusion et d’agitation» la centenaire «a été transférée au centre hospitalier de Château-Thierry puis, après examen par un expert, admise dans un établissement psychiatrique».

Elle n’a donc «pas pu être entendue» par les enquêteurs mais «il n’y a pas d’arrêt des poursuites pour l’instant», a précisé M. Trinh à l’AFP. Une expertise psychiatrique doit être réalisée «afin de déterminer si cette dame est accessible à une sanction pénale ou irresponsable pénalement», a-t-il dit.

Une enquête de flagrance a été ouverte pour «homicide volontaire sur une personne vulnérable en raison de son état physique» et confiée à la brigade des recherches de la gendarmerie de Château-Thierry-Nogentel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le message du président Prévot est clair
: «
Le CDH n’a pas vocation à être le porteur d’eau d’autres partis pour régler leurs difficultés
».

    Négociations gouvernementales: pression sur le CDH qui ne veut pas craquer

  2. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  3. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite