Felice Mazzù (SC Charleroi): «Se retrouver dans cette situation est un exploit par rapport à notre saison»

photo news
photo news

Quelques minutes après la qualification du Sporting de Charleroi pour le barrage européen contre l’Antwerp, Felice Mazzù s’est exprimé en conférence de presse. Le T1 carolo est revenu sur la partie des siens à Courtrai (1-2).

« Je leur ai dit à la pause que nous avions fait 35 minutes de m***, mais que les dix dernières minutes devaient nous inspirer pour la seconde période », expliquait Mazzù, avant de poursuivre : « Marco était toujours trop bas et c’est grâce à l’homme laissé libre dans l’entrejeu que Courtrai a été meilleur en première mi-temps. »

Qu’à cela ne tienne, les Zèbres ont finalement pris la mesure de Courtrai grâce à un doublé de Victor Osimhen. « La presse se demandait ce matin ‘Victor Osimhen vaut-il vraiment 15 millions d’euros ?’ Je pense qu’il a répondu à cette question », indique l’entraîneur des Carolos. « Le groupe a fait un travail extraordinaire depuis un mois et mérite ce match à l’Antwerp… où nous avons gagné deux fois depuis sa montée en D1… Se retrouver dans cette situation est un exploit par rapport à notre saison et notre début de Playoffs 2. »

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Recruteurs ONG | ECONOMIE

    Recruteur de dons en rue: un business loin du bénévolat

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump...

    Lire la suite