Élections européennes: pourquoi tous les pays ne votent pas en même temps

© Reuters
© Reuters

Les Néerlandais et les Britanniques ont commencé à voter jeudi matin pour élire leurs représentants au Parlement européen, les sondages laissant présager un succès des eurosceptiques dans les deux pays. Au total, 427 millions d’électeurs voteront dans 28 pays pour élire 751 députés européens lors des élections européennes qui se tiennent jusqu’à dimanche. Les résultats ne seront annoncés officiellement qu’à partir de dimanche soir, lorsque tous les pays de l’Union européenne auront fini de voter. À savoir que dans cinq États membres le vote est obligatoire : en Belgique, en Bulgarie, à Chypre, en Grèce et au Luxembourg.

Mais pourquoi tous les pays européens ne votent pas le même jour ? La période de vote a été fixée par l’Union européenne du 23 au 26 mai, permettant à chaque État membre de fixer librement le jour des élections conformément aux traditions locales.

► Carte interactive : qui vote quand ?

Des traditions locales

En réalité, les citoyens néerlandais font une petite entorse à leurs coutumes puisque généralement, ils se rendent aux urnes le mercredi. Le pays devait cependant respecter la période imposée par l’Union et a donc opté pour le jeudi.

Du côté du Royaume-Uni, la date tombe bien : les Britanniques votent traditionnellement le jeudi, une habitude qui remonte à 1935. Par contre, les explications divergent. Certains avancent que le vendredi était jour de paie hebdomadaire ; le jeudi, les travailleurs n’avaient plus d’argent à dépenser aux pubs et pouvaient donc voter en pleine conscience. D’autres ajoutent encore que le jeudi était traditionnellement le jour du marché et que, par conséquent, les habitants des campagnes avaient plus de chance d’être en ville et d’aller voter. Enfin, d’autres racontent que le vote ayant lieu le jeudi, les résultats sont annoncés le vendredi, ce qui laisse le temps au Premier ministre de faire la fête le week-end et d’aller à l’église le dimanche avant de retourner travailler le lundi matin.

En Irlande, pays très catholique, c’est justement à cause de la messe du dimanche que les citoyens se rendent aux urnes le vendredi. À noter que la République Tchèque est le seul pays européen qui permet à ses électeurs de voter pendant deux jours, le vendredi et le samedi.

En Irlande, pays très catholique, le dimanche est jour chômé, pas question non plus de voter ce jour-là, et c’est donc le vendredi que les citoyens se rendent aux urnes.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous