Accueil Culture Cinéma

Les films de femme appartiennent-ils aux femmes?

Festival de Cannes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Je fais un rêve, celui d’un monde où les uns et les autres se croisent et se rencontrent sans s’occuper du genre, où la séduction ne fonctionne pas en « il » ou « elle » mais passe par le « nous », où l’épanouissement professionnel n’est qu’une affaire de compétences et de talent. C’est un rêve. Dans la réalité, on doit vous dire qu’il y a quatre réalisatrices pour 21 films sélectionnés en compétition. Que c’est mieux d’un point par rapport à l’an dernier mais qu’on est bien loin de la parité malgré la chartre 5050x2020. Dans la réalité, même les organisateurs du festival se sentent obligés de publier que dans les quatre jurys de la sélection officielle, la parité est respectée. Que pour la première fois, le Festival a procédé à un comptage systématique des réalisatrices soumettant un film à sa Sélection. Que 20 réalisatrices en font partie cette année alors qu’elles étaient 11 en 2018, 12 en 2017, 9 en 2016, 6 en 2015.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs