Accueil Économie Télécoms

Huawei: «protestation solennelle» de la Chine auprès des États-Unis

L’équipementier chinois est soupçonné d’espionnage au profit de Pékin.

Temps de lecture: 1 min

La Chine a adressé une « protestation solennelle » à Washington à propos du traitement de Huawei, placé sur liste noire aux États-Unis, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce.

L’équipementier chinois en télécommunications, soupçonné d’espionnage au profit de Pékin, a été placé par l’administration Trump sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des équipements technologiques.

Annonçant que Pékin avait protesté contre cette mesure, le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a assuré que Pékin avait les moyens « de défendre les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ».

« En ce qui concerne le harcèlement des États-Unis, la meilleure réponse des entreprises chinoises est de continuer à grandir », a-t-il déclaré devant la presse.

À la suite des mesures américaines, Google a annoncé qu’il ne pourrait plus vendre à Huawei son système d’exploitation Android, qui équipe notamment les smartphones de Huawei, portant un coup potentiellement très dur au groupe chinois.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Télécoms

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière