Accueil Monde Asie-Pacifique

Le triomphe de la «Nouvelle Inde» de Narendra Modi

Le verdict des urnes, au terme d’un processus électoral long et complexe, donne une victoire écrasante au Premier ministre Narendra Modi, chantre du nationalisme hindou.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Lui n’a jamais douté. Le Premier ministre Narendra Modi émerge en vainqueur suprême d’un scrutin législatif qu’il avait promis de remporter haut la main. Sur les 542 députés à pourvoir à la Chambre basse du Parlement indien, les candidats de son parti nationaliste hindou Bharatiya Janata (BJP) seraient en tête dans 302 circonscriptions, selon les dépouillements de la Commission électorale. Dans ce scrutin perçu comme un référendum sur le Premier ministre, la « vague Modi » s’avère être un tsunami. Aucun observateur n’avait envisagé que Narendra Modi puisse ainsi surpasser sa victoire historique de 2014. « C’est le triomphe du populisme de la droite nationaliste hindoue en Inde », affirme le politologue Paranjoy Guha Thakurta. En dépit d’un bilan économique décevant, l’autoritaire Narendra Modi hypnotise l’Inde. A 68 ans, ce grand stratège à la barbe blanche reste seul maître à bord du géant asiatique peuplé de 1,3 milliard d’habitants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs