Accueil Monde Amériques

Argentine: 85 médias unis contre l’infox pendant la présidentielle

Le 1er tour de l’élection présidentielle en Argentine est prévu le 27 octobre.

Temps de lecture: 2 min

85 médias et organisations se sont associés à l’occasion de la présidentielle en Argentine pour lancer «Reverso», la plus vaste alliance créée à ce jour pour lutter contre la désinformation lors d’un processus électoral.

«Reverso» suit le modèle de «CrossCheck», opération menée en France contre l’infox (fake news) durant la présidentielle de 2017, et d’autres consortiums qui ont vu le jour par la suite au Nigeria, au Brésil, au Mexique et en Espagne, en collaboration avec l’AFP.

L’afflux d’informations fausses et malveillantes, véhiculées par les réseaux sociaux au cours de la campagne présidentielle aux Etats-Unis et celle du Brexit au Royaume-Uni, en 2016, avaient conduit à l’émergence de ces alliances de vérification d’informations.

«Reverso», opérationnel de juin à décembre, prévoit de former des journalistes dans diverses provinces d’Argentine pour débusquer les «fake news».

Le 1er tour de l’élection présidentielle en Argentine est prévu le 27 octobre, le second le 24 novembre. Arrivé au pouvoir en 2015, le président de centre droit Mauricio Macri est en lice pour un second mandat, mais le scrutin est indécis.

Il affrontera notamment Alberto Fernandez, ancien chef du gouvernement de l’ex-présidente Cristina Kirchner, candidate à la vice-présidence sur le même ticket.

Parmi les 85 participants figurent les principaux médias argentins, ainsi que BBC Mundo, et des experts du fact-checking comme l’ONG britannique First Draft et l’AFP.

Les articles seront publiés sur le site www.reversoar.com du 11 juin au 11 décembre.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une