Parcours, actions, horaires…: tout savoir sur la grève mondiale pour le climat de ce vendredi

La première grève mondiale avait mobilisé quelque 30.000 jeunes le 15 mars 2019. © Le Soir
La première grève mondiale avait mobilisé quelque 30.000 jeunes le 15 mars 2019. © Le Soir

Les jeunes Belges mettront le cap sur Bruxelles ce vendredi, soit deux jours avant les élections régionales, fédérales et européennes, pour revendiquer comme chaque semaine depuis le 10 janvier une politique environnementale sociale et équitable lors de la deuxième grève internationale pour le climat.

Afin de célébrer ces 19 semaines d’engagement, Youth for Climate organise en clôture de la manifestation le festival « Make Noise for Climate » (« Faites du bruit pour le climat ») à Tour & Taxis.

Fiscalité, Bruxelles, climat : le face-à-face d’Olivier Maingain et Maxime Prévot (vidéo)

Le cortège démarrera à 13h de la gare de Bruxelles-Central pour rejoindre vers 14h30 l’avenue du Port, où l’artiste Loyd accueillera les marcheurs. Après quelques discours, les manifestants retrouveront ensuite Alice on the Roof, Tourist LeMC, Absynthe Minded ou encore Black Mamba.

Les villes de Bruxelles et Anvers mobilisées

Outre les syndicats, des actions plus locales seront également organisées. À Bruxelles, le collectif « Filter Café Filtré », qui dénonce la pollution de l’air aux abords des établissements scolaires, appelle les écoles et institutions à investir et bloquer les rues en dansant dès vendredi matin pour donner le coup d’envoi de la grève.

À Anvers, les sections locales de Youth for Climate et Students for Climate invitent les manifestants à se rassembler dès 10h pour rejoindre ensemble la gare d’Anvers-Central.

Quelque 30.000 jeunes mobilisés pour la première grève

Le 15 mars, la première édition de la « Global strike for future » avait rassemblé dans les rues de la capitale quelque 30.000 jeunes soucieux de l’avenir de la planète. Cette marée humaine déferlera-t-elle à nouveau sur Bruxelles pour la deuxième grève mondiale ?

Avec le mois de juin, les examens approchent mais Anuna De Wever, figure emblématique de Youth For Climate, se montrait positive vendredi dernier : « nous réussirons nos examens parce qu’après, il faudra revenir », avait-elle lancé lors de la 19e marche pour le climat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous