Accueil Belgique Politique

Wouter Beke (CD&V): « En 2019, si c’est pour négocier la fin de la Belgique, ce sera sans nous ! »

Le président du CD&V affirme sa différence avec la N-VA. Et il défend le gouvernement Michel, «qui tiendra jusqu’en 2019».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Wouter Beke, président du CD&V, distille ses sorties médiatiques avec parcimonie. Tout l’inverse de Bart De Wever, omniprésent ces derniers temps, que ce soit pour attaquer la Sécu ou relancer le confédéralisme.

La N-VA attaque la Sécu… Vous vous retrouvez dans cette majorité ?

L’attaque de la N-VA contre la Sécu n’est pas une attaque contre le CD&V, mais contre tous les pensionnés, les malades, les allocataires sociaux. Parmi lesquels de nombreux électeurs N-VA! C’est contradictoire de voir que les ministres N-VA demandent plus d’argent dans leurs départements, pour la sécurité, les réfugiés et puis que leur président de parti constate un problème budgétaire !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs