Didier Reynders affirme ne pas être opposé à l’abattage rituel dans une vidéo

© Le Soir
© Le Soir

Dans une vidéo diffusée sur twitter, ce vendredi dont la date de tournage n’est pas connue, le ministre des Affaires Etrangères, Didier Reynders (MR) s’exprime sur l’abattage rituel.

La vidéo montre Didier Reynders expliquant qu’à Bruxelles, il ne se positionnera pas sur l’interdiction. A la fin de la vidéo il répond par la négative à la question : « Concrètement vous ne soutenez pas l’interdiction (de l’abattage rituel) ? ». La pression ne serait pas la même à Bruxelles et en Wallonie d’après le ministre MR. « On n’a jamais proposé quoi que ce soit à Bruxelles sur le sujet. »... « Ce n'est pas avec nous que cela se fera », ajoutant :« Il n'y a pas de raisons d'avancer sur cette voie-là. »

Didier Reynders laisse néanmoins planer le doute dans sa réponse, ne précisant pas s’il se positionne sur l’abattage rituel avec ou sans étourdissement.

►Climat, communautarisme, mobilité : le face-à-face de Zakia Khattabi et Didier Reynders (vidéo)

Dans une interview dans notre rédaction qui l’a opposé à la coprésidente d’Ecolo Zakia Khattabi, il se disait pour l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement.

En réponse à la diffusion de cette vidéo, Didier Reynders à lui-même twitter :« Je confirme que nous voulons un abattage avec étourdissement. », clarifiant qu’il ne souhaitait pas pour autant interdire l’abattage dans le cadre d’une fête religieuse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jouet ou rebut, Fourchette
? Woody va devoir payer de sa personne pour que le petit nouveau de la bande accepte son destin et cesse d’avoir envie de se jeter à la poubelle
!

    «Toy story 4»: vers l’infini, au-delà... et un peu plus loin encore!

  2. La source du problème pour les communes
: les contractuels sont devenus plus nombreux que les «
agents nommés
».

    Pensions des agents statutaires: un surcoût d’un milliard pour les communes

  3. PHOTO NEWS

    Vincent Kompany à Anderlecht: une présentation, deux ego

Chroniques
  • Europe: le grand gâchis des chefs d’Etat

    A la fin de cette semaine, la Commission européenne aura (en principe) un nouveau président. Homme ou femme, quelles que soient ses qualités intrinsèques, il ou elle sera le produit d’une vraie déception démocratique et d’un moment qui ne grandit pas la mécanique européenne de pouvoir. Le processus qui l’aura fait sortir du lot renoue en effet avec les travers d’antan : la vieille méthode du choix de l’entre-soi, du fait de princes qui se mettent d’accord sur un nom au terme de palabres tenues dans le plus grand secret....

    Lire la suite