Accueil

Elections 2019: la N-VA pourra-t-elle bloquer Bruxelles?

Notre Grand Baromètre pointait toutefois la N-VA à plus de 5 %, premier parti néerlandophone. Si cela semble quelque peu relatif, la configuration institutionnelle de Bruxelles pourrait poser problème.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

C’était l’une des grandes craintes francophones à la veille du scrutin communal… La N-VA allait-elle cartonner dans les communes bruxelloises ? Le parti nationaliste flamand, sans trop le dire, considérait le scrutin d’octobre comme un marche-pied pour celui de mai. En creux, une stratégie presque assumée : monter au gouvernement bruxellois pour pouvoir peser sur les décisions, dans la même logique que celle qui prévalait au fédéral. Du coup, Jan Jambon et Theo Francken avaient été appelés en renfort, pour faire bénéficier de leur notoriété d’illustres inconnus, têtes de listes communales. Résultat : offensive ratée, puisqu’elle n’a permis d’élire que sept élus, soit un seul de plus qu’en 2012.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Pierre Lison, samedi 25 mai 2019, 18:19

    «la configuration institutionnelle de Bruxelles pourrait poser problème.» … La configuration institutionnelle de Bruxelles — est — le problème !

  • Posté par Poullet Albert, samedi 25 mai 2019, 18:05

    Si les francophones de BXL votent Groen, cela résout le problème ....

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 24 mai 2019, 19:38

    Les francophones de Bruxelles ont un devoir et une responsabilité. Il s'agit de LEUR région. Si ils laissent parler leur tripes en faveur du programme anti-immigration de la NVA, ils peuvent envoyer leur région dans le coma. Et bonjour la cogestion des Bruxellois comme des pygmées par les wallons et les flamands. A noter même si ce n'est pas (Du tout!!!) ma tendance, qu'Alain Destexhe a créé une offre récemment qui pour être sinistre sur le plan des idées n'en demeure pas moins une option largement plus bruxello-responsable.

  • Posté par delpierre bernard, samedi 25 mai 2019, 17:23

    A force de contourner l'évidence, à savoir que l'islam est non seulement incompatible avec la démocratie mais qu'il la combat de toutes les manières, les partis francophones dans leur ensemble (pas tous heureusement...) vont au -devant de terribles déconvenues, dont celle de favoriser le vote NVA. Ce réflexe est généré par une réaction salutaire de peur non pas en soi constitutive du rejet des personnes immigrées car faire face à une religion totalitaire ne se résout pas par la haine de ceux qui la traînent souvent derrière eux comme un boulet..

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs